Tombé sur le graphe ci-dessous à l'adresse http://clubregulus.free.fr/Soleil.html.

ActiviteSolaire_VariationCarbone14

 

Comment interpréter ce graphe ?

Il faut d'abord savoir d'où vient le carbone 14. Celui-ci est généré par les interférences entre les particues émises par le Soleil et les noyaux d'azote contenus dans notre atmosphère. Le carbone 14 se forme ainsi et disparaît par radioactivité. Il s'établit un équilibre. Il y a néanmoins quelques variations autour du taux de Carbone 14 "à l'équilibre" en fonction de deux paramètres :

- l'activité Solaire

- la pollution par réaction nucléaire.

par exemple, à l'adresse http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/31/TchernobylC-14BoisWoodPinusSilvestrisCernesFL_modifi%C3%A9-1.jpg, on trouve le taux de carbone 14 capté par un pin près de Tchernobyl :

TchernobylC_14BoisWoodPinusSilvestrisCernesFL_modifi__1

Les derniers essais nucléaires en atmosphère et les derniers accidents nuclaires avant Fukushima étant ancien, le premier graphe traduit principalement l'activité solaire.

Nous constatons que depuis 1750, cette activité augmente, depuis 1900 (avant les premiers essais nucléaires) elle est au-dessus de la moyenne. Depuis 1950, elle est la plus élevée depuis au moins 14 siècles !


Certains nous ont pourtant affirmé (ils étaient déjà en contradiction avec l'enregistrement des taches solaires et le modèle solaire de Elisabeth Nesme-Ribes et Gérard Thuillier : voir  http://coolpolitique.canalblog.com/archives/2009/12/07/16068530.html) que l'activité solaire n'avait rien d'exceptionnel et ne pouvait nullement expliquer le réchaufement climatique.


Vraiment, on nous prend pour des jambons.


 Retour au sommaire