Le vendredi 13 avril 2012 , Monsieur Nicolas Sarkozy comprend qu'il a déjà perdu cette élection.

Or il est sincèrement convaincu que Hollande au pouvoir, c'est une catastrophe nationale. Alors, dans un discours à la Nation, il renonce à se présenter et appelle à voter pour François Bayrou.

François Bayrou est élu, dès le premier tour, avec 52 % des voix.

Non, cela n'arrivera pas. De deux choses l'une : soit Monsieur Sarkozy n'est pas sincère quand il dit que François Hollande est une catastrophe ambulante, soit il préfère la catastrophe avec Hollande que l'absence de catastrophe avec Bayrou, car, dans ce deuxième cas, il ne pourra même pas se présenter en Sauveur dans 5 ans.

 Retour au sommaire