Voilà, les choses sont simples :

On a le droit, aujourd'hui, d'appeler la population à commettre des actes illégaux. C'est le tribunal de Turin qui l'a dit.

En conséquence, je vous appelle à mettre une baffe à ce monsieur, si vous le croisez dans la rue :)

Erri De Luca

© Tony Gentile / Reuters

 

"Avant que la cour ne se retire pour délibérer peu après 09h30 (07h30 GMT), Erri De Luca avait redit lors d'une déclaration spontanée devant le tribunal, qu'il était convaincu que "la ligne prétendûment à grande vitesse en val de Suse (devait) être freinée, entravée, donc sabotée pour la légitime défense de la santé, du sol, de l'air, de l'eau d'une communauté menacée" selon Paris Match. Mais "le délit n'est pas constitué" selon la Présidente du Tribunal. Un homme appelle à des actions violentes et illégales, il le confirme le jour même du procès, mais le délit n'est pas constitué... Jugement politique plus que juste !

Donc, moi aussi, je vous appelle à une action illégale et violente : si vous croisez ce monsieur dans la rue, mettez lui une baffe, au nom de l'écologie. Car le train Lyon Turin permettra demain d'éviter que des milliers de camions ne continuent à polluer le Val de Suse, la Vallée de la Maurienne et la Combe de savoie ! Ne pourrait-on pas s'en rappeler, parfois ?

Ecco, tutto bene :

Se puo adesso incitare la gente a agire con violenza fuori de la legalitta. L'ha fatto Erri De Lucca, il tribunale non l'ha condannato.

Percioe, richiedovi a prendrere Erri De Lucca a schiaffi, se vossi incontratelo :

Erri De Luca

© Tony Gentile / Reuters

Il tribunale de Torino vossi autoriza a farlo. Perche il trene Lyon-Torino evitara che centinai di camioni inquinassano il val de Susa, il Val de Maurienne e la "Combe de Savoie".

 

Retour au sommaire