Et si nous nous mettions, nous aussi, à colporter les calomnies, ça donnerait quoi ? 

Selon Mariane, relayé par Atlantico, Florian Humez, fondateur de Jeunes pour Macron bénéficie d'un emploi ficitf d'assistant parlementaire auprès du député socialiste Jean-Jacques Bridey. 

Si Macron était lui-même député, et qu'il utilise les services de son assistant parlementaire, dans les premières semaines de sa campagne, les temps de structurer cette campage et de restructurer son équipe parlementaire, on pourrait le comprendre. Mais utiliser les services d'un assistant parlementaire, peut-être recruté pour l'occasion, c'est non seulement illégal, mais c'est intentionnellement illégal. 

Pensez vous que la presse va s'en faire l'écho ? Pensez vous que le PNF va diligenter une enquête sur l'emploi fictif allégué qui permettrait à Macron d'avoir un assistant gratuit, payé par le budget de l'assemblée nationale ? Il y a bien deux poids deux mesures, en France. Pourquoi tant de gens restent-ils aveugles face à cette disproportion ?

 

fh

Belle tete de boxeur... source : Atlantico

 

 

Retour au sommaire