Laurent Berthod l'avait écrit, et, en filigrane, avait annoncé cette évolution : selon Valeurs actuelles, "En quinze ans, le taux de mortalité lié au paludisme a baissé de 60 % dans le monde, selon un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Unicef. Les progrès, tant au niveau de la prévention que des traitements, ont permis de sauver 6,2 millions de vie, dont les deux-tiers sont des enfants de moins de 5 ans. Au cours des quinze dernières années, près d’un milliard de moustiquaires imprégnées, l’arme de prévention la plus efficace contre le paludisme, ont été distribuées en Afrique. Aujourd’hui, 214 millions de cas sont encore recensés et le paludisme reste à l’origine de 438 000 décès dans le monde."

 Voir par exemple sur wikipedia : Le DDT est aujourd'hui le principal moyen de lutte contre les moustiques dans les pays qui font face au paludisme.

Donc, la "lutte"  des prétendus "écologistes" contre le DDT est bien responsable de millions de morts !

Retour au sommaire