C'est promis, Jérôme Cahuzac a bien insisté : il n'y aura pas de nouveaux impôts d'ici la fin du quiquenat !

Cahuzac

Crédit photo : Nouvel obs

Mais par ailleurs, les "contributions exceptionnelles" représentent quelques milliards qu'il faudra bien trouver quelque part. Car s'il y a "contribution exceptionnelle", il n'y a pas de "dépenses exceptionnelles" qui disparaitront l'an prochain, bien au contraire. Comment réduire le budget de l'éducation nationale alors même qu'on a promis de recruter ?

Je ne sais pas par quelle pirouette il va s'en sortir, mais je vous parie une plaquette de chocolat noir noisette que, l'année prochaine encore, il y aura de nouveaux impots, si ce n'est une nouvelle "contribution exceptionnelle" !

 


 Retour au sommaire