L'année dernière, "on" nous avait suggéré que le 4 avril soit une journée sans achat, le but étant de pousser les commerçants à baisser leurs prix.

Voici le message que j'avais alors transmis en réponse à ceux qui me l'avaient envoyés :

Encore une fausse bonne idée
SAMEDI 4 AVRIL 2009, journée SANS ACHATS !!! - D'autres pays l'ont déjà fait. Et ils ont réussi à faire baisser le prix des pâtes alimentaires pour l'Italie. Deux jours de grève d'achats a suffi pour faire reculer l'énorme augmentation du prix des pâtes.”
Une journée sans achats tentons, cela fera du bien à notre porte monnaie. (...)voyons les réactions. en tout cas il y aura c'est sur un résultat quel qu'il soit. “”


Pour les petits commerces, qu’est-ce que ça changera ?

Face à la pression sur les prix imposée par les grandes surfaces, les petits commerces font déjà le maximum de ce qui est possible. S’ils vont plus loin, c’est leur pouvoir d’achat, déjà malmené par la crise qui sera en baisse. A mon humble avis de petit salarié (1800 € par mois : qui dit moins chez EA 81 ?) n’est pas à nous, salariés aux revenus réguliers, de faire baisser le pouvoir d’achat de plus pauvres que nous pour satisfaire nos égoïsmes.

Pour la grande distribution, que se passera-t-il si cette journée est un succès ? La pression sur les prix des fournisseurs sera encore plus forte, ils achèteront encore un peu plus en chine ou au Maroc et un peu moins en France. Le futurs chômeurs pourront dire merci aux auteurs de ce message.

Les bas prix nous coûtent déjà très cher !

Mieux vaut consommer moins, consommer mieux, que continuer à se gaver de biens bien mauvais et pas chers. Au risque de passer pour un passéïste passé de mode,

Le 4 avril : ACHETEZ Français, dans un petit commerce de proximité !

Michel Plantier

prix_bas

 

Retour au sommaire